0

Dandy de Richard Krawiec

Toute ma vie, j’ai essayé de marcher droit, et mes pieds sont partis de travers.

Un soir de misère comme les autres, les pieds d’Artie le conduisent dans un bar où il a ses habitudes. Il sait que s’il y boit sa bière lentement, on ne le forcera pas à reprendre une consommation ni à quitter les lieux. Pour quelques cents, il peut ainsi retarder de deux ou trois heures le moment où il devra retourner dans le taudis qui lui sert de foyer. Et puis, ce soir-là, il y a un de ses spectacles préférés au programme : du catch féminin dans une piscine de Jell-o. La tenante du titre, Sin City Strapper, connue pour arracher les vêtements de ses adversaires, doit se mesurer à une nouvelle, Massacre Mama. Celle-ci, manifestement mal à l’aise, est battue à plate couture et repart la tête basse et la lèvre tremblante, humiliée.

C’est ainsi qu’Artie, qui lui court après, rencontre Jolene, tout aussi paumée que lui, séparée de son premier mari et dont l’unique trésor est son bébé, Dandy. A partir de cette soirée, ils resteront unis par l’énergie du désespoir, parfaitement conscients d’être mal assortis mais préférant aller nulle part à deux plutôt que tous seuls.

Lire la suite

3

L’Invention de nos vies de Karine Tuil

delon plein soleil

La rentrée littéraire 2014 est bien entamée mais aujourd’hui est un jour un peu particulier puisque je viens de terminer le dernier livre de ma PAL de la rentrée… 2013. Curieusement, j’ai gardé pour la fin un des romans dont on a le plus entendu parler, nommé dans les shortlists de plusieurs prix et généralement encensé sur la blogosphère.  Rafraichissons tout de même les mémoires défaillantes : l’Invention de nos vies raconte l’histoire de Sam Tahar, musulman, né de parents algériens, qui pour réussir sa carrière d’avocat emprunte la personnalité et l’histoire d’un ami perdu de vue. Ainsi Sam ne sera plus Samir mais Samuel ; il se dira juif et pourra épouser la fille de Rahm Berg, une des plus grandes fortunes des Etats-Unis. Fort de ce soutien, il pourra devenir un des avocats les plus respectés et les mieux payés du barreau de New-York. Le prix à payer est bien sûr la culpabilité et la honte d’avoir renié sa famille et ses valeurs, mais aussi la crainte permanente d’être démasqué.

Lire la suite